Égypte : héritage atlante

par Jacques Carletto

Pyramides : archives du savoir

 

De tous temps les cavités souterraines ont passé pour receler les archives de secrets antérieurs. La grande pyramide n'y échappe pas et les récentes tentatives de détections de salles encore non explorées au moyen de techniques ultra-sons en sont la preuve. Peut-être retrouverons-nous un jour les informations gravées autrefois sur sa surface extérieure ?

Ibrahim Ibn Wasif Chah-érudit arabe du XIIe siècle attribuait aux deux pyramides, celles de Chéops et Chephren, une origine antédiluvienne. Un contemporain d'Ibrahim, un médecin arabe de Bagdad - ABD Allatif (1161 - 1231) indique dans son ouvrage (Relation de l'Égypte) que la surface des pyramides est « revêtue d'écriture, dans un caractère ancien que nul ne peut déchiffrer, et, s'il fallait les recopier sur papier, dix milles pages ne seraient pas suffisantes... »

 

Haut de page

Précédente Suivante

 

Art'chives : Accueil

artchives@samsara-fr.com