Égypte : héritage atlante

par Jacques Carletto

Franc-Maçons et Rose- Croix : 
constructeurs et alchimistes atlantes modernes

C’est à l’époque des croisades que les compagnons acquièrent les connaissances de l’art et c’est sous la protection du Temple que les Maçons obtiennent leur franchise corporative.

C’est avec Cagliostro que la maçonnerie renoue avec ses sources dans le rite dit de Memphis Misraim. Aujourd'hui encore les Franc-Maçons, parfois appelés « Les enfants de la veuve sont en filiation directe avec Isis, la veuve égyptienne... ». L’Ordre Rose + Croix validé en Égypte par l'énigmatique Rozenkreutz a essaimé en Europe et en Amérique parallèlement au courant occultiste des XVIII et XIXe siècles. De Claude de St Martin à Steiner, de la Golden Dawn à l'Amorc, les thèmes atlanto-égyptiens de chute initiale, de régressions dans les cycles de l'humanité, de conservation d'un savoir antérieur auprès de minorités agissant secrètement sur le destin du monde transparaît dans les rite ou les enseignements.

Même chez des Traditionalistes qui se disent ou se veulent indépendants de tout Ordre comme Evola ou Guénon réapparaît tout ou partie de cette mythologie.

Un combat de l'homme qui ressent le besoin de régénérer l'humanité à travers sa propre révolution. Réveil de la «quatrième dimension qui rapproche l’homme du paradis initial, celui peut-être autrefois situés dans les jardins atlantes.

Mythe de l’éternel retour ? Nous sommes peut-être tous des égypto-atlantes !

 

Haut de page

Précédente

 

Art'chives : Accueil

artchives@samsara-fr.com