Souvenirs Atlantes ?

Début de la transplantation

 

Le chirurgien tient le cœur du donneur qui est relié à un système de perfusion faisant fonction de coeur-poumons en maintenant l'organe irrigué. Le receveur, semble-t-il, reste un certain temps sans avoir de cœur. Il est probable que des pierres, pas encore trouvées, expliquent comment le patient peut demeurer en vie. Peut-être par des anticoagulants ou par ralentissement artificiel des fonctions organiques.

 

(Les images et les textes sont extraient du livre de Robert Charroux, 
"Énigme des Andes" aux éditions. Robert Laffont)

Précédente Suivante

 

Art'chives : Accueil

artchives@samsara-fr.com