La religion

Osiris

 

Osiris Le support de toute la pensée religieuse et la droiture morale du peuple d'Égypte «tient dans le mythe d'Osiris ». Mythe qui n'a pas seulement un reflet historique comme nous l'avons déjà vu mais aussi un contenu de très haute spiritualité. Avec la succession des siècles, il s'obscurcit de plus en plus et devient confus sous l'accumulation d'épisodes fragmentaires et contradictoires, mais, malgré cela, son contenu chargé d'une immense valeur éthique et religieuse transparaît même pour notre mentalité endurcie par des millénaires de civilisation.

Le grand mythe d'Osiris peut se synthétiser en quelques événements clairs. Passés les trois règnes divins où les dieux Shou, Rê et Geb se relaient pour veiller sur l'humanité de l'Éden paradisiaque, l'intervention d'Osiris mûrit. L'Absolu se fait homme pour rejoindre l'humanité perdue hors de l'Éden, et comme homme souffre et meurt avec les autres; homme pour conduire ses semblables sur la pénible route qui rend conscients de son propre être et responsables de sa propre vie; homme pour mourir comme le dernier des hommes victime des pires persécutions. Coupé en morceaux par son propre frère, Seth, il donne la certitude de la renaissance à la vie éternelle grâce à l'amour infini qui unit le créateur à sa créature. Témoignage donc d'amour et de résurrection comme sens essentiel de tout le créé, témoignage donné par le créé même : par le Soleil qui disparaît et renaît chaque jour, toujours ; par le grain qui meurt dans l'obscurité de la terre et renaît vigoureux à la lumière du Soleil et donne une nouvelle vie chaque année, toujours. 

IsisTout le profond amour qui envahit le mythe d'Osiris fera de la pieuse et douce figure Isis la déesse la plus proche du cœur du peuple égyptien, et la créature la plus humaine et la plus passionnée qui ait été imaginée dans le monde antique. Si Osiris résume la conscience et l'expérience de la résurrection inhérente aux forces mêmes de la nature, Isis est la certitude, la garantie de la renaissance, de la victoire définitive sur le mal et sur la mort. Il est clair que dans le mythe d'Osiris se reflète le mythe agreste et le concept primitif de la Déesse Mère-terre dans le sein de laquelle meurt le grain-dieu pour donner à sa créature soutien et vie éternelle dans une agape universelle d'amour et de sacrifice où se renouvelle éternellement le mystère de la résurrection.

 

artchives@samsara-fr.com