Les Pharaons

Toutankhamon

 

 

 

Pharaon : ce nom représente pour nous une image grandiose et superbe. En réalité, il ne fut seulement porté par les souverains d'Égypte qu'à partir du Ier millénaire avant JC. Transmis par la Bible, le mot pharaon vient de l'égyptien " per aâ " : la grande maison, qui après avoir servi à désigner le palais, a fini par être appliqué à celui qui y régnait. En fait, jamais dans l'Égypte ancienne, "pharaon" n'a été le titre officiel du roi. Celui-ci comprenait 5 éléments principaux. Il s'agissait premièrement de Horus, deuxièmement des Deux Souveraines et troisièmement du Horus d'or : toutes ces épithètes paraissant se référer à des caractères royaux considérés comme une manifestation de la divinité. Le quatrième, c'est à dire le nom du premier cartouche, était précédé par 2 mots pour chaque pharaon, lesquels en arrivèrent à être identifiés aux deux moitiés du pays, Haute Basse Égypte, et contenait habituellement un qualificatif de Rê par rapport au roi. Le cinquième, le nom du second cartouche, était normalement le prénom du pharaon et était précédé par la qualificatif "fils de Rê".

La vie quotidienne du pharaon est entourée d'un cérémonial complexe, assez comparable au culte pratiqué dans les temples. Ceux qui approchent Pharaon, se prosternent, "flairent la terre", "se traînent sur le sol" et "adressent des prières à ce Dieu parfait en exaltant sa beauté".

Héritier d'Osiris, qui avait jadis régné sur terre, Pharaon fusionne, à sa mort, avec le maître du royaume de l'au delà.

Haut de page

 

 

 

horizontal rule

Art'chives : Accueil

artchives@samsara-fr.com