Visites guidées

Visite de la vallée des Rois

 

Au nord de la cime où culmine la montagne occidentale de Thèbes, deux oueds confluents débutent par deux cirques abrupts, puis serpentent au travers du plateau calcaire. C'est ici le cœur de la nécropole, du "Siège de Maât", bien nommé en quelque sorte, puisque la raideur de ses falaises torréfiées et la dégringolade figée de ses éboulis pourraient être prises comme symboles d'une harmonie universelle à l'égyptienne, qui vibre et qui ne bouge pas. Envahis de soleil, ces reliefs calcaires paraissent tout roses, mais ils vous brûlent les yeux, tandis que vous suivez le sentier escarpé que les faiseurs d'hypogées royaux empruntaient, venant de *Deir el-Médineh. En contrebas de la cime, pyramide naturelle, trois dynasties de Rois-Soleils ont fait creuser leurs tombes, non sans permettre à certains parents de partager leur concession. Arnénophis III et Aï s'installèrent dans l'oued occidental appelé aujourd'hui "la Vallée des Singes". L'oued oriental est la Vallée des Rois proprement dite - en arabe "Les Portes des Rois" (Bîban el-Moulouk) : les autres pharaons du Nouvel Empire, de Thoutmosis I à Ramsès XI, y reçurent la sépulture.

Soixante et une tombes sont connues. Les unes, simplement encombrées de gravats, furent aisément repérées, mais certaines furent découvertes, sous l'amas rebutant des rocailles, au prix de labeurs onéreux. Dans ces tombes, des rois morts, cuirassés de cercueils emboîtés, furent jadis couchés au sein des énormes sarcophages de pierre dure. L'or magique les couvre sous forme de masques, de pectoraux, d'amulettes. Le trousseau quotidien d'un prince les accompagne : armes, chars, vaisselles, vêtements brodés, coffres et autres pièces d'ameublement. L'attirail funéraire de tout défunt glorifié s'y joint en abondance (canopes, shaouabtis de toutes matières, idoles) auquel on joint les chapelles démontables et les statues de bois noirci qui avaient servi aux funérailles. Tout est précieux et façonné à la mesure d'un roi. Les trois chambrettes de Toutankhamon, miraculeusement préservées, nous ont révélé tout cela, et si l'on songe que Toutankhamon n'était pas des plus puissants pharaons, un vertige vous prend quand vous imaginez l'appareil de splendeur qui devait s'étaler dans les hypogées colossaux de Ramsès II ou d'Aménophis III...

Vallée des Rois

Visite des tombes de la vallée des Rois (en anglais)

 

artchives@samsara-fr.com