par Jacques Carletto

horizontal rule

Thot-Hermès " Le serpent "initiateur"

 

On a dit d'Hermès que Dieu lui avait, pour ainsi dire, infusé les sciences et les arts afin qu'il en instruisit le monde entier. C'est lui qui a inauguré la sélection des êtres dépositaires de secrets et de mystères non accessibles au vulgaire. En Égypte, l'art secret, puni de mort en cas de révélation, se nommait Art Sacerdotal. II renfermait, entre autres, !'astrologie, la magie, l'élixir philosophique (médecine ? Thérapie, l'alchimie... Hermès les transmit sous forme de hiéroglyphes destinés à être gravés sur des stèles et des obélisques.

Hermès fut encore identifié au dieu Thot (Dieu des guérisseurs) et parfois à Asclépios. Les arabes l'identifiaient à Énoch, l'ancêtre biblique qui avait prédit le déluge

...Hermès serait-il le «serpent initiateur de la Bible ?

Quant au domaine de l'Alchimie et à son développement européen dès le Moyen-Age, aucun adepte n'osera ignorer la table d'émeraude d'Hermès trismégiste !

 

Haut de page

 

horizontal rule

Art'chives : Accueil

artchives@samsara-fr.com